+33.1.84.06.93.97
Devis en ligne

Le coût de l’assurance dans le coût total du prêt

L’assurance emprunteur en quelques mots

Lorsque vous souscrivez un crédit, votre créancier demande le plus souvent des garanties afin de s’assurer le remboursement du prêt.

Ainsi vous serez certainement amené à contracter une assurance emprunteur. En cas d’incapacité de votre part - perte d’emploi ou d’autonomie, décès… – l’assurance prendra le relais pour le paiement de l’emprunt.
Les banques proposent généralement leur propre service d’assurance. Toutefois vous n’êtes pas obligé de souscrire à cette offre et vous pouvez parfaitement faire jouer la concurrence. La Loi Lagarde oblige les banques à faire preuve d’une totale transparence sur ce point : l’offre de prêt doit bien être différenciée de l’offre d’assurance.

Ce type de contrat souscrit indépendamment de votre banque est appelé « délégation d’assurance de prêt. »

Le taux d’assurance est différent du taux d’intérêt :

L’assurance emprunteur suit la durée du crédit, il est donc essentiel d’incorporer l’assurance dans le calcul du coût total de l’emprunt. Pour déterminer la somme que vous allez verser chaque mois, le taux de l’assurance ne s’appuie pas sur le « capital dû » comme c’est le cas pour un crédit. En réalité il repose sur la somme totale que vous avez emprunté. En d’autres termes, vos versements seront fixes pendant toute la durée du remboursement. Il est donc très important de trouver le meilleur taux correspondant à vos besoins.

Le coût global d’une assurance emprunteur :

Pour une femme célibataire, non fumeuse, de trente ans qui souscrit à un crédit de 200 000€ à 3,90% sur 25ans, elle pourra bénéficier d’un taux d’assurance moyen annuel de 0,10% ce qui représentera un coût total d’environ 5000€ pour la seule d’assurance. Ses mensualités s’élèveront à 16,67€ par mois.