Martial Bourquin hausse le ton !

Martial Bourquin hausse le ton !

Le sénateur socialiste actuel du Doubs, déjà initiateur de l’amendement Bourquin, veut aller plus loin. Il considère à juste titre (et c’est aussi ce que nous pensons chez Valorama 🙂 ) que les banques ne jouent pas le jeu. Notamment dans la transparence faite sur la date a prendre en compte pour la possibilite de resiliation. Aussi il veut 1) fixer cette date pour toutes les banques à la date de signature de l’offre et 2) Que les banques informent le client de cette date chaque année, et  sanctionner les banques de 1500€  qui ne le feraient pas en laissant alors la possibilite au client de changer d’assurance quand il veut. Les sanctions des banques condamnées devreint être affichées dans une logique de « name and shame ».  A suivre…